Le fort de la Pompelle – Témoin de la Grande Guerre

 

Ce fort a été le témoin de bien des combats et a vu passer en son sein durant la Grande Guerre des dizaines de régiments dont deux brigades russes.

Les traces de ces combats sont encore fortement présents, on y sent les drames qui s’y sont joués.

Lorsque nous nous sommes sur le site du fort de la Pompelle, l’atmosphère est forte.

 

 

Fort de la Pompelle

Fort de la Pompelle - Extérieur - On se doute de la violence des combats.

 

L’histoire de ce site est peu ordinaire.

 

Le fort de la Pompelle fut construit de 1880 à 1883 pour compléter la ceinture fortifiée de Reims après la guerre de 1870. Il était dénommé à l’origine « fort Herbillon ». Il s’agissait d’un ouvrage secondaire. Il a d’ailleurs été désarmé en 1913. Le 4 septembre 1914, le fort est occupé sans combat par les Allemands. Il sera repris par les français après la bataille de la Marne, fin septembre.

A partir de ce moment, il aura un rôle primordial dans la défense de la ville de Reims.

Cent quatre-vingts régiments, dont deux russes (en 1916), vont se succéder pour défendre le fort. Entre 1500 et 2000 hommes se trouvent alors sur le site (alors qu’initialement moins de 300 hommes étaient en garnison dans le fort de la Pompelle).

 

 

Fort de la Pompelle

Fort de la Pompelle - Vous imaginez 2000 hommes dans ces galeries, dans le noir et le bruit des bombardements ?

 

 

Le musée du fort de la Pompelle est très riche

 

Classé monument historique le 23 mars 1922, le fort est aujourd’hui un musée : le musée du fort de la Pompelle.

On peut notamment y admirer l’étonnante collection, unique au monde, qui regroupe 560 coiffures de l’armée allemande,  une grande collection de sabres et de médailles, de nombreux uniformes, des oeuvres fabriqués par les soldats dans les tranchées… Et tout cela dans l’atmosphère chargé d’histoire du fort.

 

Fort de la Pompelle - Un exemple d'objet fabriqué par les soldats.

Fort de la Pompelle - Un exemple d'objet fabriqué par les soldats.

 

Mais mieux qu’un discours ces quelques photos vous parlerons plus :

 

 

Fort de la Pompelle

Fort de la Pompelle - Des obus

 

 

Fort de la Pompelle

Fort de la Pompelle, ce qui reste du fort...

 

Fort de la Pompelle

Fort de la Pompelle - Une partie de la collection de casques

 

Fort de la Pompelle

Fort de la Pompelle - Une galerie secondaire

 

Pour plus d’informations sur les visites, le site du musée :

http://www.ville-reims.fr/fr/culture/a-visiter/musee-du-fort-de-la-pompelle/index.html

 

Si vous cette période de l’histoire vous intéresse, je vous conseille les livres suivants.

Certains d’entre eux sont, pour moi, incontournables.

 

 

Amicalement

Rémi

Auteur Rémi Lagoguey

Passionné depuis plus de 20 ans par la photographie, la prestidigitation et les voyages (y compris les visites de vieilles pierres 🙂 ). Rémi vous propose, sur Visite la France, de parcourir les départements de ce pays pour y découvrir des lieux à voir, à visiter, des recettes, des festivités et bien d'autres surprises. Une autre manière de Visiter la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce blog est dofollow ! 

8 réponses à Le fort de la Pompelle

  • GeorgesDep dit :

    Rémi, t’es trop fort. Cet article est excellent, et je ne connaissais pas ce fort. Pour moi, la grande guerre était plutôt concentré vers Verdun. La photo du fort est impressionnante.
    GeorgesDep recently posted..Location de la salle et trouver les prestataires mariage à la RéunionMy Profile

    • Remi dit :

      Bonsoir Georges et merci pour ton commentaire.

      Verdun est l’une des batailles pour ne pas dire la bataille la plus connu (en France). Cependant la grande guerre s’est déroulée sur un grand quart Nord-Est (pour la France car d’autres pays ont été concernés et touchés).

      Ce fort est un témoin parmi d’autres, mais il est très concret malgré le temps passé. C’est impressionnant.

  • Ping : Le fort de la Pompelle

  • Bravo Rémi pour ce blog, il est super original, très pertinent, utile, bien fait, félicitations ! Je m’abonne au flux RSS… Je vais guetter ma région (ou d’autres que je connais un peu) pour te donner des infos que tu connaîtras… ou pas ! Je suis de Haute-Savoie, magnifique magnifique région loll !

  • Remi dit :

    Bonjour Marjorie et merci pour ton commentaire.

    Et je suis en effet preneur de toute information ou complément d’informations sur tout ces lieux et départements.

    Bonne journée. 🙂
    Amicalement

    Ps : J’adore Annecy où je suis passé encore il y a peu de temps. Il me reste encore à découvrir le reste de la Haute-Savoie.
    Remi recently posted..La vallée et les cascades du HérissonMy Profile

  • Ping : 51 – Marne

  • camus dit :

    La quatrième photo, ce ne sont pas des obus. Juste si ma mémoire est bonne des lestes pour tester la solidité de lanceur.
    Ces objets ne sont pas de 14

    • Remi dit :

      Bonjour Camus.

      C’est possible… Ces objets étaient dehors à proximité d’autres bien signalés comme des obus. Je les ai pris comme tels. Je vais poser la question au musée pour savoir ce qu’il en est.
      Remi recently posted..ChenonceauMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

Pour vous abonnez !

Vous avez aimé cet article ? Indiquez moi votre prénom et votre adresse e-mail ci-dessous. Je vous ferais parvenir une surprise.
Prénom * :
Email * :
* champ obligatoire.

Comme vous je déteste le SPAM. Je ne céderai jamais votre adresse mail à quiconque.