Le fort de la Pompelle – Témoin de la Grande Guerre

 

Ce fort a été le témoin de bien des combats et a vu passer en son sein durant la Grande Guerre des dizaines de régiments dont deux brigades russes.

Les traces de ces combats sont encore fortement présents, on y sent les drames qui s’y sont joués.

Lorsque nous nous sommes sur le site du fort de la Pompelle, l’atmosphère est forte.

 

 

Fort de la Pompelle

Fort de la Pompelle - Extérieur - On se doute de la violence des combats.

 

L’histoire de ce site est peu ordinaire.

 

Le fort de la Pompelle fut construit de 1880 à 1883 pour compléter la ceinture fortifiée de Reims après la guerre de 1870. Il était dénommé à l’origine « fort Herbillon ». Il s’agissait d’un ouvrage secondaire. Il a d’ailleurs été désarmé en 1913. Le 4 septembre 1914, le fort est occupé sans combat par les Allemands. Il sera repris par les français après la bataille de la Marne, fin septembre.

A partir de ce moment, il aura un rôle primordial dans la défense de la ville de Reims.

Cent quatre-vingts régiments, dont deux russes (en 1916), vont se succéder pour défendre le fort. Entre 1500 et 2000 hommes se trouvent alors sur le site (alors qu’initialement moins de 300 hommes étaient en garnison dans le fort de la Pompelle).

 

 

Fort de la Pompelle

Fort de la Pompelle - Vous imaginez 2000 hommes dans ces galeries, dans le noir et le bruit des bombardements ?

 

 

Le musée du fort de la Pompelle est très riche

 

Classé monument historique le 23 mars 1922, le fort est aujourd’hui un musée : le musée du fort de la Pompelle.

On peut notamment y admirer l’étonnante collection, unique au monde, qui regroupe 560 coiffures de l’armée allemande,  une grande collection de sabres et de médailles, de nombreux uniformes, des oeuvres fabriqués par les soldats dans les tranchées… Et tout cela dans l’atmosphère chargé d’histoire du fort.

 

Fort de la Pompelle - Un exemple d'objet fabriqué par les soldats.

Fort de la Pompelle - Un exemple d'objet fabriqué par les soldats.

 

Mais mieux qu’un discours ces quelques photos vous parlerons plus :

 

 

Fort de la Pompelle

Fort de la Pompelle - Des obus

 

 

Fort de la Pompelle

Fort de la Pompelle, ce qui reste du fort...

 

Fort de la Pompelle

Fort de la Pompelle - Une partie de la collection de casques

 

Fort de la Pompelle

Fort de la Pompelle - Une galerie secondaire

 

Pour plus d’informations sur les visites, le site du musée :

http://www.ville-reims.fr/fr/culture/a-visiter/musee-du-fort-de-la-pompelle/index.html

 

Si vous cette période de l’histoire vous intéresse, je vous conseille les livres suivants.

Certains d’entre eux sont, pour moi, incontournables.

 

 

Amicalement

Rémi

Auteur Rémi Lagoguey

Passionné depuis plus de 20 ans par la photographie, la prestidigitation et les voyages (y compris les visites de vieilles pierres 🙂 ). Rémi vous propose, sur Visite la France, de parcourir les départements de ce pays pour y découvrir des lieux à voir, à visiter, des recettes, des festivités et bien d'autres surprises. Une autre manière de Visiter la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce blog est dofollow ! 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

8 réponses à Le fort de la Pompelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.